Les serviettes jetables, solutions écolo et économiques pour nos règles

Constituées de composants chimiques non portés à la connaissance du public et dénoncées par 60 millions d’utilisatrices dans le monde, bientôt les protections jetables disparaîtront peut-être du marché. Ce sont les serviettes hygiéniques lavables, ressemblant à celles de nos grand-mères, qui reviennent en force.

Qu’est-ce que c’est ?

Par définition, la serviette hygiénique lavable est une alternative écolo aux protections périodiques jetables. Si la forme est quasi similaire, la serviette lavable est en tissu. Il peut s’agir de coton, de chanvre, polaire et bien d’autres encore. Elle est aussi épaisse qu’une serviette jetable, mais reste tout aussi discrète et absorbante, contrairement aux idées reçues.

Elle existe en différentes tailles à choisir en fonction du flux. Elle est disponible en protège-slip, en taille très fine ou mini adaptée aux débuts de règles et aux flux moyens, ainsi qu’en taille maxi réservée aux flux abondants, à une utilisation nocturne ou aux règles post-partum.

De quoi est composée une serviette hygiénique lavable ?

Trois parties assurent la composition d’une serviette hygiénique lavable. Le topper, ou le dessus est la partie qui entre en contact direct avec la peau. Cette partie est généralement en tissu doux pour éviter les irritations. Les fabricants utilisent différents tissus pour cette partie. Le coton est le plus utilisé pour sa douceur et son côté respirant. Résistant, ce tissu dure des années. La flanelle, un coton peigné, est tout aussi douce et duveteuse.

Elle bénéficie des mêmes avantages que le coton, mais s‘avère être plus confortable. Le minky, pour sa part, est un tissu en polyester qui ressemble à du velours marié à la douceur de la fourrure. Il a l’avantage de résister aux lavages répétés et résiste aux tâches. C’est un tissu qui est recommandé en hiver comme il tient au chaud.

L’insert absorbant est l’intérieur de la serviette composé de plusieurs couches de tissus pour absorber le sang. Le coton est le tissu privilégié pour la confection de l’insert pour son  pouvoir d’absorption. Autre matière, le molleton est un tissu moelleux et extensible qui a l’avantage d’être absorbant malgré sa finesse. Une épaisseur de molleton correspond à 4 à 6 couches de coton.

Mais le zorb reste le tissu le plus absorbant. C’est un tissu fabriqué aux États-Unis qui peut absorber jusqu’à 10 fois son poids en une demi-seconde. Il est 20 fois plus absorbant que le coton. Il est tout aussi fin puisqu’une épaisseur de zorb correspond à 2 ou à 3 épaisseurs de molleton.

Le dos est la partie qui est en contact avec la lingerie. Il est généralement en tissu imperméable pour éviter les fuites. La plupart des fabricants optent pour le polyuréthane laminé suite à sa finesse et à son imperméabilité. Il est doté de pores laissant l’air s’échapper. Le nylon a les mêmes propriétés que le PLU, mais s’avère plus respirant. Il y a donc moins de risques d’apparition de mycoses et d’odeurs.

Quels sont les avantages de la serviette hygiénique lavable ?

La serviette hygiénique lavable a l’avantage d’être respectueuse de la santé. L’absence de substances chimiques évite les irritations. En effet, avec un gel absorbant entièrement fait de polyacrylate et de plastiques, les protections périodiques à jeter peuvent provoquer une vaginite, une endométriose et même un cancer. Les serviettes lavables, pour leur part, sont en tissu bio. Elles sont tout aussi efficaces que les protections jetables.

Si l’insert absorbant est composé de plusieurs couches de tissus, certaines marques proposent des modèles avec pads absorbants qui les rendent encore plus efficaces. Respirante, la serviette lavable n’émet aucune odeur désagréable.

Comment utiliser la serviette hygiénique lavable ?

La serviette hygiénique lavable se positionne à la façon d’une serviette jetable et se fixe avec des boutons à pression. Elle doit être changée toutes les 5 heures, mais peut tenir jusqu’à 12 h lors du premier et dernier jour. Après utilisation, il faut la rincer à l’eau froide ou tiède pour enlever le sang.

Évitez d’utiliser une eau de plus de 15°C risquant de figer le sang sur le tissu. Il faut ensuite la passer en machine avec le reste du linge à une température de 60°C max. Il est préférable de la sécher à l’air libre, mais il est tout aussi possible de la mettre au sèche-linge sur programme délicat.

Où acheter une serviette hygiénique lavable ?

Les boutiques spécialisées telles que les boutiques de lingerie et d’articles bio proposent ce type d’article. Il est également possible d’en acheter dans les boutiques de puériculture qui en vendent pour les mamans en vue de leurs règles post-partum.

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut