Tout ce qu’il faut savoir sur la coupe menstruelle

Véritables foyers pour des substances chimiques qui ne sont pas inscrites sur l’emballage, les serviettes hygiéniques jetables et les tampons ne répondent plus aux standards de l’écologie. Ces composants ne font du bien ni à notre corps ni à l’environnement. Alternative verte : la coupe menstruelle. Une solution tout aussi économique qui continue d’intriguer.

La cup, késako ?

La coupe menstruelle n’est pas une idée nouvelle puisqu’elle a été créée dans les années 30 aux États-Unis. En effet, le premier brevet a été déposé par l’actrice américaine Leona Chalmers en 1937. Si cette solution a longtemps été ignorée, elle revient sur le devant de la scène avec cette question de la protection de l’environnement qui fait toujours autant de débats.

Concrètement, qu’est-ce que c’est ? Par définition, la cup est un petit réceptacle en cloche, de 3 à 5 cm de long et 3 à 5 cm de diamètre. Elle est à insérer dans le vagin en étant tournée vers le haut pour recueillir le flux menstruel. Contrairement aux protections jetables, elle est réutilisable, il suffit de la vider. Sa durée de vie est en moyenne de 5 ans, mais certaines marques vont jusqu’à 10 ans.

De quoi est composée la cup ?

La composition de la première génération de coupe menstruelle était faite de caoutchouc. Malheureusement, de nombreuses femmes ont fait une réaction à cette matière. Les fabricants se sont donc tournés vers le silicone médical. Cette matière a l’avantage d’être hypoallérgénique, sans bisphénol A, sans parfum et sans latex. Elle convient donc à toutes les femmes, même aux plus sensibles. Elle respecte également la flore vaginale. Sa surface lisse évite la présence des bactéries.

En fonction de la marque, le silicone peut être fin ou plus épais, ce qui le rend plus souple ou plus rigide. Le silicone épais est parfait pour les femmes qui ont la planche pelvienne assez musclée. Pour les autres, le silicone souple est plus adapté. Certaines marques, toutefois, ont opté pour le latex.

Quels sont les avantages de la coupe menstruelle ?

De nature écologique, la coupe menstruelle présente de nombreux avantages. En effet, une femme consomme annuellement 300 tampons ou 300 serviettes hygiéniques en moyenne. Pourtant, ces protections jetables mettent 400 à 450 années pour se désintégrer complètement. Et il y a encore plus de déchets qui mettent autant de temps à se décomposer avec les emballages en plastique et les applicateurs en carton.

De plus, les coupes fabriquées en France bénéficient d’une faible empreinte carbone. En plus d’être écologique, la coupe menstruelle est une solution efficace contre la précarité menstruelle. Si, généralement, une femme dépense près de 40 à 50 euros en protection jetable chaque année, une coupe menstruelle coûte entre 15 et 30 euros pour 5 à 10 ans.

Pour les adeptes de sport, la coupe menstruelle est tout à fait fiable pour la pratique de nombreuses activités physiques dont notamment la natation. Le risque de fuite est quasi-nul avec sa grande capacité. Elle est confortable, toutefois, une certaine période d’adaptation est nécessaire pour ne plus sentir la sensation de gêne. Il n’y a aucune odeur de sang étant donné que le sang n’entre pas en contact avec l’air, d’où aucune oxydation. Pour les plus sensibles, les risques de mycoses sont minimes, la coupe étant stérilisée avant toute réutilisation.

Comment utiliser une coupe menstruelle ?

Il faut savoir qu’il existe différentes tailles en fonction du flux menstruel ainsi que de l’âge. Si la cup est trop petite, elle pourra se mettre à tourner dans le vagin, perdra en étanchéité et sera difficile à enlever. Si elle est trop grande, il y aura des risques de douleurs et elle ne se dépliera pas correctement une fois insérée. L’utilisation de la coupe menstruelle est assez délicate.

Pour la mettre, il faut la plier en C ou en S et l’insérer délicatement jusqu’à une phalange de l’entrée du vagin. Retirez les doigts et elle se dépliera toute seule une fois en place. Pour la retirer, pincer un peu pour éviter l’effet ventouse. Il est impératif de bien se laver les mains avant de manipuler la coupe. Pour la nettoyer, il suffit de la laver avec de l’eau chaude et du savon. Il est essentiel de la stériliser en la mettant dans de l’eau bouillante pendant 7 minutes au moins.

Convaincue ? Pour vous procurer une coupe menstruelle, rendez-vous en pharmacie pour des conseils personnalisés. Vous pouvez en acheter en ligne également, sur le site des fabricants et chez les revendeurs.

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut